Mes engagements en santé.

 

La santé et l’accès aux soins. Sérieusement.

etatfort_sante

  1. S’occuper de nos aînés. Sérieusement.

Les travaux d’amélioration du pavillon de Macamic ne finissent plus d’être repoussés et les problèmes de structure au CHSLD de Palmarolle hypothèquent l’offre décentralisée. Je m’engage à maintenir et à développer les places pour les personnes aînées, et ce, sur l’ensemble du territoire. Il faut prendre soin d’eux dans la dignité. On s’est trop peu soucié de leurs conditions de vie au cours des dernières années.

 

2. Une IRM fixe à Amos. Sérieusement. 

À Amos, l’IRM est essentielle pour assurer la performance de la spécialité en musculo-squelettique. Contrairement à ce que le ministre Barrette prétend, le maintien de l’IRM mobile vient fragiliser la cohésion régionale en rendant moins efficace une spécialité du pôle amossois. Qui plus est, les spécialistes s’entendent tous pour dire que l’IRM mobile donne des résultats questionnables.

 

3.  Une unité d’urgence rénovée. Sérieusement.

Le dossier des rénovations de l’unité d’urgence à Amos est également très inquiétant. Pour des raisons obscures, les travaux qui devaient être autorisés il y a déjà plusieurs mois par le Conseil du trésor ne le sont toujours pas. Voilà un autre exemple d’une gestion déficiente qui ne fait qu’ajouter de l’amertume et de la perte de confiance des équipes médicale et administrative. On ne peut pas faire constamment ce mouvement d’avance-recul et donner l’image d’une saine gestion des finances publiques. L’urgence d’Amos a besoin de rénovations majeures et je m’engage sérieusement à ce que les travaux soient autorisés.

%d blogueurs aiment cette page :